Ouest France lève le denier du culte à Nantes

 

J'ai été interloqué puis choqué quand j'ai eu dans les mains le supplément télé du vendredi 12 mars 2010 de mon quotidien Ouest France.

En première de couverture (cf. photo OF sup télé S11 1_3), un titre raccoleur: ‟ Vous aussi devenez Riche* ”, avec la petite astérisque : ‟ *de ce vous donnez ”... Bah, jusque-là, rien.

 

 

Mais au bas de page le comble du comble, la claque dans la gueule:

‟ Donnez au denier ” avec un logo explicite surmonté d'une croix et portant le texte ‟ denier de l'église catholique ”, et pour finir l'adresse mail du site internet denier-ouest.com.

En relevant le feuillet de couverture (cf. photo OF sup télé S11 2_3) je découvre toute une propagande scandaleuse vantant les activités (commerciales, idéologiques et rituelles) de l'église catholique.

Et ma surprise continue avec une pleine page (p. 83, cf. photo OF sup télé S11 2_3) ou l'association diocésaine de Nantes appelle à la générosité des donateurs.

 

Ma première question:

Cet appel est-il une publicité de l'église catholique et si oui, combien a-t-elle coûtée à cette même église catholique?

 

Seconde question:

S'il s'agit d'une publicité, depuis quand une religion se permet-elle de la publicité commerciale dans un quotidien régional? Car enfin, il s'agit bien de financer non pas des projets humanitaires mais bel et bien des actions relevant purement de prosélytisme (rassemblement pour une fête, agrandissement d'une maison de retraite de salariés de l'église catholique, rénovation d'une chapelle, etc.).

 

Je ne suis pas abonné à Ouest France pour aider à la promotion d'une religion, aujourd'hui, dans les faits, connue pour la première fabrique à pédophiles de la planète.

 

J'ai vécu et passé quelques années dans un orphelinat géré par des religieux catholiques, dans les années 60/70. Ce que j'y ai vu, entendu et vécu, personne ne serait prêt ni à l'entendre ni à le croire.

Aujourd'hui encore des générations d'enfants à travers le monde subissent les assauts de religieux frustrés de ne pouvoir vivre une vie sexuelle normale.

 

J'écoutais récemment un chercheur, dans une entrevue télévisée, dont le propos est à peu de chose près le suivant:

‟ Il y a bien un lien de causalité entre la montée des délits de pédophilie au sein de l'église catholique avec l'obligation de célibat de ses membres ”. La religion catholique romaine est la seule au monde qui impose le célibat (avec ou sans voeux de chasteté, ce qui ne change pas grand chose au résultat).

 

De triste mémoire, les célèbres affaires au sein de l'église américaine dans les années 2000 nous rappellent chaque jour que, les générations passant, les pratiques subsistent, perdurent et sont insidieusement protégées et dissimulées.

L'actuel PDG et locataire du Vatican avait pourtant promis un grand ménage à l'époque. Que nenni.

 

Et chaque jour, en 2010, apporte son nouveau lot de dérives sexuelles jusqu'au Vatican, où siègent des pourvoyeurs de sexe, organisateurs de soirées mondaines, pourtant membres permanents des premiers cercles papaux:

http://www.google.fr/search?q=sexe%2C+vatican&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a

http://www.slate.fr/story/18241/un-nouveau-scandale-sexuel-touche-le-vatican

http://www.lefigaro.fr/international/2010/03/05/01003-20100305ARTFIG00439-le-scandale-sexuel-qui-tourmente-le-vatican-.php

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/03/13/97001-20100313FILWWW00454-pedophilieeglise-3000-accusations.php

http://lci.tf1.fr/monde/europe/2010-03/celibat-des-pretres-et-pedophilie-benoit-xvi-veut-clore-le-debat-5770218.html

 

Je pense inutile de continuer à joindre des liens, chacun pouvant aisément se prêter à cet exercice de débutant sur la toile.

 

Il ne manquerait plus que les religieux lancent des souscriptions dans les quotidiens nationaux, pour financer leurs activités cultuelles et culturelles, voire les confessions musulmanes, judaïques, orthodoxes, bouddhistes et j'en passe de toutes celles que je ne peux citer tellement la liste est longue.

 

Et ma dernière question à François-Régis Hutin:

De quel droits (moral, éthique, républicain) accordez-vous un espace publicitaire à une confession religieuse?

 

La religion est une affaire intime et personnelle. La ligne éditoriale de Ouest-France me convient pour autant qu'elle ne soit pas une tribune ouverte au prosélytisme de quelques officines confessionnelles qu'elles soient. Encore moins la vôtre.

 

Complices du crime organisé de la pédophilie catholique? C'est à vous d'en décider, à chacun d'entre nous.

 

Pour ma part, mon choix est clair et définitif, dussent-elles des plaies ne jamais pouvoir se refermer.

 

Pape pédophile ouest-france célibat chasteté eglise religion prêtre sexe

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site