Quels conflits d'intérêts? Et l'amitié, on en fait quoi?

À chaque élection nous avons la possibilité de faire la Révolution.
Mais le fait-on? Non.
Pourquoi?
Parce qu'on pense que depuis qu'on nous bassine avec le vote utile, on bipolarise la gestion du pays.
Comment?
Il suffit de voter selon ses convictions.
Inconvénients?
On nous explique que trop de partis c'est le bordel.
Avantages?
Nous aurions des assemblées constituantes permanentes dont les majorités se feraient et se déferaient au gré des votes de projets et de lois.
Avec qui?
Avec un quart dans toutes les assemblées locales, régionales, nationales, de nouveaux élus n'ayant jamais occupé un mandat dans cette même assemblée et n'ayant aucune fonctions simultanées dans une autre.
Objectif?
Permettre une plus grande implication et plus grande participation de l'ensemble des citoyens à la vie publique. Le renouvellement serait permanent.
Conclusion?
Nous n'aurions pas les mêmes tronches de cake depuis 40 ans qui laminent tous les pans régaliens de notre république démocratique et qui finiront, eux, avec des retraites à faire rêver le Sultan de Bahreïn.

amitié conflits d'intérêt faire la révolution s'indigner voter régalien démocratique

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site