Crimes de Paix

Et encore un soldat français mort en Afghanistan! Et alors?

Désolé mais je ne peux toujours pas pleurer les soldats français morts en Afghanistan.


D'abord, aucun mandat démocratique n'a autorisé qu'on les y envoie.


Que je sache ni la sécurité ni l'intégrité de la France ne sont en péril qui justifie qu'on aille massacrer le peuple Afghan.


Que je sache, l'Afghanistan n'a pas déclaré la guerre à la France ni perpétré un acte qui en relève.


Que tous ces soldats partis en Afghanistan y crèvent! Ils n'ont aucune légitimité d'y être ou d'y combattre.


Croire aujourd'hui qu'instaurer les valeurs de l'Occident comme les Pères blancs ont voulu imposer les Évangiles c'est se fourvoyer en illusions.


Et se prévaloir d'être devenu le nouveau caniche nain de l'Amérique (Tony Blair n'est plus Premier Ministre) me laisse profondément pessimiste sur les capacités de notre pays et des politiques à prendre en main, ne serait-ce que le destin de la France...

Mais qu'est ce qu'on est allé faire en Afghanistan?

"Une certaine idée de la démocratie, selon NS..."


Les français n'ont jamais été consultés sur l'envoi de troupes en Afghanistan.


Ces soldats sont des professionnels qui interviennent dans le cadre de leurs obligations contractuelles et dans un cadre hors Nations Unies.


Il est indécent pour l'honneur de la France de les honorer et/ou de les y associer.


L'OTAN n'est pas la France et les Français n'ont pas non plus choisi de l'intégrer.


C'est pourquoi j'ai honte d'être français dans ces moments-là.


Ma peine va uniquement aux familles dont les enfants sont partis se faire tuer au nom de la République sans aucun mandat du peuple.


Seuls les Présidents et gouvernements successifs, depuis une dizaine d'années, ont à rendre des comptes à ces familles. Ils doivent répondre de leurs décisions et de leurs actes.


En d'autre temps, on les aurait passé par les armes sans autre forme de procès.


Servir de laquais à l'hégémonie outre-atlantique n'est pas dans les desseins de le France et ne devraient jamais l'être.


Mais des minuscules individus avec des égos énormes s'assoient sur la France pour servir des intérêts qui n'ont rien à voir avec l'assistance humanitaire ou le droit d'ingérence dans un pays souverain sauf si cela relevait de manière collégiale et indiscutable de résolution(s) des Nations Unies.


Ce qui est loin d'être le cas.

Et, que je sache, la fête des morts, en France, c'est le le 2 novembre. Pas le 14 juillet.

Et après un lointain Ministère de la Guerre, puis celui de le Défense, si on le remplaçait tout simplement par un grand Minsitère de la Paix et de la Citoyenneté?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×