Droit de réponse à Michel Vauzelle: Pourquoi je soutiens des primaires socialistes aux présidentielles de 2012?

Bonjour Monsieur Vauzelle,

Autant je soutiens mordicus l'initiative sur la défense du service public, autant organiser des primaires pour désigner le candidat aux élections présidentielles de 2012 est en somme une attaque au service public.

Il n'y a pas de candidat naturel au PS, pas plus qu'à l'UMP ou chez les Verts.
Un candidat naturel c'est quoi en somme?
C'est un non choix. C'est oui ou oui. C'est non ou non.

DSK est loin d'incarner un chef d'état. Personne ne le connaît, hormis son passage à Bercy, remarqué, certes.

Ça n'est pas un homme de terrain et Sarcelles n'est pas la France.
Piloter le FMI et s'allier à la FAO de Luc Guyot pour promouvoir Monsanto dans une pseudo panacée mondiale des solutions et semences ogm au prétexte de lutter contre la faim dan le monde est une chose.

Au titre de ce même FMI, promouvoir la construction de centrales au charbon dans le sud est de l'Afrique, rouvrir des mines de charbons pour y exploiter à nouveau une main d'œuvre indigène corvéable au gré de leur pauvreté, pendant que ces régions bénéficient des taux d'ensoleillement parmi les plus favorables de la planète à l'énergie photovoltaïque et connexes, c'est une chose aussi.

Être le messie d'une gauche sans programme, sans idées, sans solutions, sinon les mêmes que les franges les plus libérales que l'imagination le permette, y compris en "peinturant" en rose-vert-rouge les professions de foi, en est une autre.
Une élection présidentielle ne construit pas un pays et de surcroît, n'offre aucune vision aux peuples. C'est l'action concrète qui la donne.

Si un boulanger me reçoit dans son fournil en costume-cravate impeccable, les mains manucurées et les chaussures cirées en miroir, il y a bien des chances qu'il n'ait jamais pétri la pâte. Moi, j'achète mon bout de pain à l'autre boulangerie, celle où le patron vient prendre de mes nouvelles en m'apercevant par la lucarne de son fournil et qui me refile  de la farine ‟ gratos ” tellement il me serre la main avec les siennes à peine sorties du pétrin.

Oui, je crois aux primaires. Oui, je crois à la liberté des individus à promouvoir leurs idées et leurs visions pour leur pays. À venir défendre une conception personnelle. À ne pas donner simplement du rêve mais expliquer qu'un rêve ça se partage pour le meilleur et pour le pire, dans la douleur et la pauvreté, dans la maladie et la fidélité.
Comment peut-on offrir une vision à un peuple quand on en est si éloigné? Lequel de nos politiques, de tous bords confondus connaît les fins de mois qui n'ont plus de début? Les pâtes et le café Éco+? L'expulsion au printemps revenu? L'appartement sans chauffage faute de pouvoir payer les factures? Les larmes dans les yeux à donner le petit pot au bébé qu'on a cuisiné avec des restes jetés au sol à la fin du marché et récupérés dans l'indignité la plus sordide?

Qui est-on quand on n'a pas vécu et/ou côtoyé l'indigence?
Quand on sait à peine à quoi ressemble une pièce de 2 cent?
VOUS ne connaissez pas cela et vous voudriez qu'on s'absolve de démocratie à choisir celle ou (a priori vous avez déjà éliminé la possibilité d'une femme...) celui qui sera juste le plus beau, qui tapera le cul des vaches au prochain salon de l'agriculture en s'empiffrant de jambon sec et  de tripes, noyés dans de la cervoise bretonne et une rasade de Chablis?

Si c'est une bête de course déguisée en socialiste que vous cherchez à imposer juste pour battre un misérable cloporte, c'est ranger bien bas la capacité des français à comprendre, à assumer la responsabilité de l'exercice citoyen et démocratique.
Quand enfin, à crier au loup lorsque tel ou tel ministre cumule tels ou tels mandats électifs, vous laissez pourtant le plus grand de nos cumulard, j'ai nommé Jean-Marc Ayrault, qui n'a aucun complexe à aligner des ressources, revenus et avantages de plusieurs dizaines de milliers d'euro par mois.
Quand également, après chaque déculottée électorale, les élites renvoient au chômage leurs suppléants qui les ont suppléés pendant qu'ils ‟ bandaient ” aux affaires, faisant parfois la ‟ une ” des magazines ‟ people ”, à courir les plateaux télé, à cantiner dans les étoilés du guide rouge, dans d'interminables convois de limousines avec chauffeurs en livrée, gardes du corps, attachés de presse, et nuées de collaborateurs, vous en pensez quoi de ceux-là?

Oui, chaque citoyen français, en âge et en droit, peut prétendre aux fonctions suprêmes. Il faut juste que tous les nantis et racailles politiques n'aient plus le pouvoir de se représenter ad vitam eternam aux fonctions électives et responsabilités publiques.
C'est juste que vous avez contribué, et continuez à le faire, à ce que des baronnies, des dynasties et des monarchies s'installent dans tous les rouages des administrations et collectivités pour interdire au peuple de briser ces systèmes inféodés au pouvoir, à l'argent et à la criminalité politique.
Pour preuve, s'il en était, le conservatoire gérontologique d'ex-politiques en déclin qu'est notre Sénat.
Combien y a-t-il de chômeurs devenus députés ou sénateurs?
Combien d'ouvriers?
Combien de femmes au foyers?
Combien d'artisans ou d'employés?
De paysans ou de bergers?
De femmes d'agriculteurs ou de maçons?
Aucun!
Pourquoi?
Parce que vous êtes convaincus qu'en dehors de ‟ vous ”, point de salut.
Parce que vous n'avez même pas honte des retraites futures que tous ces élus et futurs ex-élus percevront sur le dos de cette France du labeur, de la misère, du travail, de l'initiative et des associations.
Parce que si le vote blanc -que vous combattez pour les mêmes raisons- était comptabilisé dans tous les scrutins, c'est sûr, il y aurait un sacré coup de jeune dans la représentation des assemblées nationales et régionales!
Et vous criez encore au loup quand des citoyens votent FN aux présidentielles ou aux cantonales?
Qui a instillé de ‟ la proportionnelle ” aux modes de scrutin pour empêcher le FN d'être présent dans ces mêmes assemblées?
Bien sûr que je combats les idées du FN, mais c'est mon problème. Mais ce faisant vous creusez le lit des extrêmes en empêchant justement l'expression collective et sa représentativité.

Que dire également de la pensée unique qui a aseptisé les partis politiques et les syndicats?
Au point qu'un élu, quel qu'il soit, ne peut plus voter les décisions et les lois selon sa conviction mais selon LA CONSIGNE du parti.
C'est vite oublier que les premières assemblées de l'Antiquité vivaient aux rythmes des majorités sans cesse relatives et renouvelées, au gré des projets de lois, au gré de la pertinence des idées, où les groupes éphémères alimentaient en réflexion l'intérêt supérieur du peuple.

Je soutiens les primaires tous partis confondus, aux présidentielles.
Je soutiens le vote blanc et sa prise en compte dans tous les scrutins.
Je soutiens la limitation de mandats électifs successifs.
Je soutiens le non cumul absolu des mandats électifs.
Je soutiens l'impossibilité législative à un élu de reprendre à sa suppléance, son poste, au prétexte d'avoir exercé des fonctions d'état.
Je soutiens tout projet qui imposera la parité homme/femme et la parité sociale dans les têtes de listes électorales nationales et locales.
Je soutiens tout projet de loi qui interdira à quiconque condamné par jugement souverain, l'exercice de fonctions publiques.
Je soutiens tout projet législatif permettant que le Président de la République soit révoqué si ses décisions ont porté atteinte à l'intérêt des citoyens.
Je soutiens tout projet à mettre en place une structure publique à réintégrer dans les caisses de l'État, tous les fonds ‟ prêtés ” aux banques privées ainsi que les intérêts perçus par ces mêmes banques sur les emprunts publics.
Je soutiens l'idée de déclarer en faillite l'État et d'anéantir toutes les créances aux banques privées, en frappant de nullité les porteurs de ‟ Dettes d'état ”.
Je soutiens enfin l'idée que l'accès aux radios et télévisions publiques soit permis aux citoyens dans l'exercice du droit à s'exprimer sur les débats publics et sociétaux, y compris du droit de réponse des citoyens aux décisions engagées par les élus.

Démocratiquement vôtre.

primaires socialiste verts communiste UMP europe écologie bisounours

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site